Journal des pôles Publié le

Un carotteur soumis à rude épreuve

En Antarctique, malgré des vents à 90 km/h et une absence quasi totale de visibilité, des scientifiques relèvent l'épaisseur de la neige et prélèvent des échantillons de glace pour évaluer la variation de l'accumulation de neige d'une année à l'autre.

Un épisode de la série "Journal des pôles".

Réalisation : Françoise Augier

Production : Universcience, Ipev, CNRS Images

Année de production : 2012

Durée : 1min36

Accessibilité : sous-titres français

Un carotteur soumis à rude épreuve

A 100 km de Dumont d’Urville, 24 janvier 2009

Ne pas se perdre, ne pas quitter Jacky des yeux,… par moment je ne vois plus rien. Nous avons l'air complètement isolés dans la tempête, pourtant il n'en est rien, le camion est à proximité!... C'est un « jour blanc » comme on dit. Tempête de neige, vents de 90 km/h, visibilité minimale. Nous sommes à 100 km de la base de Cap Prud’homme. Nous faisons nos relevés habituels, mesurant l'épaisseur de neige et prélevant des échantillons de glace par carottage, comme Jacky, là. Ces mesures sont refaites tous les ans, pour évaluer la variation de l’accumulation de neige et vérifier l’hypothèse d’une augmentation des précipitations, due au réchauffement climatique. Les conditions sont extrêmes, c'est une aventure unique. Aujourd’hui encore l'émotion est intacte. Et une question me taraude : comment faisaient les premiers explorateurs, avec leurs moyens dérisoires, pour s'orienter dans le blizzard, se protéger du froid ? Je repense à Scott et son équipe, morts de faim et de froid, en 1912, à quelques km seulement de leur stock de vivres….

Réalisation : Françoise Augier

Production : Universcience, Ipev, CNRS Images

Année de production : 2012

Durée : 1min36

Accessibilité : sous-titres français