Bizarre ? Bizarre ! Publié le

Pôles polissons !

Un aimant, c’est bizarre, mais un aimant qui perd le Nord, c’est encore plus bizarre !

Avec Julien Bobroff, physicien, Laboratoire de physique des solides, CNRS.

Réalisation : Caroline Ando , Barbara Vignaux

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 2min30

Accessibilité : sous-titres français

Pôles polissons !

Bizarre ? Bizarre ! Julien Bobroff – Pôles polissons !

Bonjour, je m’appelle Julien Bobroff. Je suis physicien et ma spécialité, c’est la physique quantique dans les solides. Il y a plein de choses bizarres dans mon domaine. Toute la physique quantique est bizarre et tous les phénomènes quantiques sont bizarres. Mais en fait, on n’a même pas besoin d’aller à l’échelle quantique pour voir des choses bizarres. Moi, quelque chose que je continue à trouver fondamentalement bizarre, c’est un aimant. Alors voilà un aimant, par exemple. Un aimant, ça a un pôle sud, un pôle nord. Et puis un aimant peut attirer ou repousser un autre aimant. Pôle sud attire pôle nord. Voilà. Et pôle sud repousse pôle sud. Ce qu’il y a de vraiment troublant dans un aimant – en dehors du fait que c’est vraiment bizarre quand on rencontre un aimant pour la première fois – c’est quand on essaye de casser un aimant en deux. Alors je vais essayer de faire ça en direct. Voilà, je prends l’aimant, un marteau. Et puis je vais essayer de casser ça. Voilà, je reviens. Donc là j’ai cassé l’aimant en deux, donc d’un côté, j’ai le pôle sud. Et puis de l’autre côté, j’ai le pôle nord.  Et en fait, ce qu’il y a de vraiment troublant, c’est que si je regarde maintenant, là est apparu un pôle nord qui va repousser l’autre pôle nord et attirer l’autre pôle sud. Et pareil de ce côté-là : j’étais parti avec un aimant et je finis avec deux aimants pôle sud/pôle nord. J’ai été incapable dans cette expérience-là de séparer le pôle sud du pôle nord.  Et ça c’est quelque chose de vraiment bizarre qui m’a toujours complètement épaté. Alors en fait, c’est quelque chose qu’on comprend assez bien avec les équations de physique, mais dit de façon crue, ça semble quand même très bizarre. C’est bizarre parce que du côté électrique ce n’est pas du tout le cas. On sait très bien séparer une charge plus d’une charge moins. Là, on ne sait pas séparer un pôle sud d’un pôle nord. C’est quelque chose de très profond en physique et en magnétisme. Alors il y a des chercheurs qui ont quand même essayé depuis des années de faire ça. Et dans des recherches toutes récentes, il y a des chercheurs dans mon domaine qui ont essayé de fabriquer des aimants très particuliers, où on pourrait peut-être séparer les deux et faire ce qu’on appelle des monopôles magnétiques. Alors pour faire ça, ils ont construit un matériau de toutes pièces qui s’appelle une glace de spin. Une glace de spin : vous prenez la structure d’une glace, mais au lieu de mettre des molécules d’eau, vous allez mettre des petits aimants.  Et quand vous faites ça, vous avez un objet magnétique assez étrange. Et cet objet-là, quand on le refroidit très très près du zéro absolu, soudain il se comporte comme si on avait un seul pôle nord sans pôle sud associé.  Et c’est la première fois qu’on a réussi enfin à créer un pôle nord tout seul. 

Réalisation : Caroline Ando , Barbara Vignaux

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 2min30

Accessibilité : sous-titres français