Vivre avec la drépanocytose Publié le , mis à jour le

Anticiper les crises chez l'enfant

Rony, jeune drépanocytaire de 12 ans, fait son bilan annuel de santé au CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Il réalise une série d’examens cardiologiques, sanguins et cérébraux. Grâce aux résultats de ces examens, on suit l’évolution de l’état de ses organes. Au centre caribéen de référence de prise en charge de la drépanocytose (CCD), où il est suivi depuis sa naissance, il apprend à connaître et à surveiller son corps pour anticiper les crises à tout moment, à l’école comme à la maison.
Un épisode de la série « La drépanocytose, une maladie du sang ».

drepanocytose

Réalisation : Matthieu Pradinaud

Production : BCI Communication, en partenariat avec Universcience, l'Inserm, ARS Guadeloupe, l'IRD et France Télévisions

Année de production : 2018

Durée : 2min57

Accessibilité : sous-titres français

Anticiper les crises chez l'enfant

"Le bilan annuel du drépanocytaire" 

Narrateur.
-Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.
Ronny, drépanocytaire, vient au CHU pour son bilan annuel, accompagné par sa maman, Marie-France.
Marie-France, mère de Ronny.
-C'est important puisque ça permet de suivre l'évolution de la maladie et de savoir si tout se passe bien.
Narrateur.
Le bilan d'un drépanocytaire est lourd et fatigant.
À jeun, Ronny va passer de nombreux examens toute la matinée pour vérifier le fonctionnement de ses organes.
Dr Scylia Alexis-Fardini, médecin référent, CHU de la Guadeloupe.
-Bonjour, Ronny.
Bonjour, madame.
Ça va ?
La drépanocytose est une maladie du sang caractérisée par des crises où, de temps en temps, le sang se coince dans les vaisseaux.
Le bilan qu'on fait tous les ans sert à chercher les complications chroniques, des défaillances qui peuvent apparaître au fil du temps, des différents organes dans le corps.
C'est un bilan très chargé, pour vérifier que le corps fonctionne bien, pour prévenir des complications graves et mettre en route très tôt, si besoin, des traitements préventifs.
L'infirmière.
-Respire.
Narrateur.
-La prise de sang permet de vérifier les différents paramètres de l'hémoglobine, notamment l'anémie.
L'exploration du sang des patients sert aussi à contrôler le fonctionnement du foie et des reins.
L'infirmière.
-J'enlève le garrot qui te serre tant.
Ah, quel soulagement !
Narrateur.
-L'échographie abdominale recherche principalement les calculs au niveau de la vésicule.
Elle permet d'observer la morphologie des reins, du foie et de la rate.
Le bilan annuel d'un drépanocytaire comprend un examen ophtalmologique, radiologique, ORL, ainsi qu'une exploration fonctionnelle respiratoire.
Le médecin.
-Tu vas pincer le nez et quand je te dirai de souffler, tu pousses l'air en une seule fois pendant longtemps.
Respire normalement.
Prends de l'air et pousse fort !
Pousse, pousse, pousse !
Allez, allez, vas-y !
Inspire et relâche.
Prends de l'air.
Et pousse !
Allez, vas-y !
Vas-y, encore, encore !
Inspire.
Et relâche.
Super.
À l'année prochaine.
Narrateur.
-Les drépanocytaires doivent impérativement faire le bilan annuel.
Il sert à adapter leur traitement et surtout, prévenir les complications.

La Drépanocytose, une maladie du sang

 

Réalisation : Matthieu Pradinaud

Production : BCI Communication, en partenariat avec Universcience, l'Inserm, ARS Guadeloupe, l'IRD et France Télévisions

Année de production : 2018

Durée : 2min57

Accessibilité : sous-titres français