Corpus, au coeur des organes Dernière diffusion le

Le système nerveux comme vous ne l'avez jamais vu

Le cerveau reçoit en permanence des informations en provenance des organes sensoriels : les yeux, le nez, la bouche, les oreilles, la peau… Ces messages de nature électrique cheminent vers les centres nerveux, où ils sont analysés avant de repartir sous forme de messages moteurs vers l’ensemble des organes de notre corps. Une mécanique complexe, d’une grande précision, que certaines substances peuvent venir perturber… Un épisode de la série « Corpus ». Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

Réalisation : Marc Desenne

Production : Canopé-CNDP, Universcience, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min53

Accessibilité : sous-titres français

Le système nerveux comme vous ne l'avez jamais vu

Narratrice.

-L'organisme est stimulé en permanence par l'environnement.

Les yeux réagissent à la lumière.

Le nez capte des odeurs.

Les oreilles sont sensibles au bruit.

La langue perçoit la saveur des aliments.

La peau est sensible à la température, et son contact avec les objets permet d'identifier leurs caractéristiques.

Ces organes sont associés à nos sens.

Ce sont les organes sensoriels.

Quand un organe sensoriel est stimulé, il génère des messages nerveux.

De nature électrique, ces messages se propagent des organes sensoriels au cerveau ou la moelle épinière.

On les appelle "messages sensitifs afférents" et ils empruntent le circuit des nerfs sensitifs.

Le cerveau et la moelle épinière sont des centres nerveux.

Ils analysent les messages nerveux sensitifs qu'ils reçoivent.

Selon l'organe sensoriel qui l'a généré, un message nerveux sensitif arrive à un endroit précis de ces centres nerveux.

Les messages issus des yeux arrivent dans la partie arrière du cerveau.

Les messages issus de la peau arrivent dans la partie médiane, etc.

L'arrivée des messages nerveux déclenche une analyse complexe, qui se manifeste par une communication intense au sein des centres nerveux.

Des messages nouveaux sont générés et échangés.

Les centres nerveux peuvent alors générer des messages efférents.

Ces messages empruntent d'autres nerfs et circulent jusqu'à certains organes.

Par exemple, les nerfs moteurs communiquent des messages moteurs efférents vers les muscles.

Lorsqu'un organe reçoit un message efférent, c'est un ordre reçu du cerveau, qu'il doit exécuter.

On dit que c'est un organe effecteur.

Ici, un muscle reçoit l'ordre de se contracter.

Dans certains cas, le fonctionnement de notre système nerveux peut être perturbé : les bruits trop forts abîment les récepteurs sensoriels de nos oreilles, les rayons ultraviolets sont mauvais pour notre peau, etc.

Ces dysfonctionnements sont parfois irréversibles.

Il faut donc prendre soin de notre système nerveux dès l'enfance.

En cas de fatigue, l'interprétation des messages sensitifs afférents est moins rapide et moins précise.

Les messages efférents envoyés aux organes sont moins adaptés à la situation.

Les consommations de drogue et d'alcool perturbent aussi nos centres nerveux et peuvent être dramatiques pour l'organisme.

Réalisation : Marc Desenne

Production : Canopé-CNDP, Universcience, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 2min53

Accessibilité : sous-titres français