Vivre avec la drépanocytose Publié le

Les malades participent à la recherche

Armelle Thomas, 46 ans, est atteinte de la drépanocytose. Elle participe à un programme de recherche « Vascu-Drépa », mené conjointement par l’Inserm et l’université des Antilles. Ainsi, elle passe une série de tests et de prélèvements au Centre Caribéen de référence de prise en charge de la Drépanocytose (CCD) du CHU de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Ce programme a pour but de mieux lutter contre les effets dévastateurs de la drépanocytose sur les organes vitaux, nous explique Marie-Dominique Hardy-Dessources, médecin Inserm Guadeloupe. Un épisode de la série « La drépanocytose, une maladie du sang ».

drepanocytose

Réalisation : Matthieu Pradinaud

Production : BCI Communication, en partenariat avec Universcience, l'Inserm, ARS Guadeloupe, l'IRD et France Télévisions

Année de production : 2018

Durée : 2min57

Accessibilité : sous-titres français