Corpus, paroles de jeunes Dernière diffusion le

Paroles de jeunes sur l'amour

Chencho, Laura, Élise, Yaël et les autres ont entre 13 et 18 ans. Ils sont filles et garçons, vivent en ville ou à la campagne, habitent seuls ou chez leurs parents. Mais comment se représentent-ils le sentiment amoureux ? Comment l’ont-ils déjà éprouvé ? Déception, confiance, timidité, audace, passion : qu’est-ce qui fait battre le cœur de neuf adolescents d’aujourd’hui ?

Un épisode de la série « Corpus ».

Pour en savoir plus sur le corps humain : le site Corpus.

​​

Réalisation : Jérôme Dubreuil , Carole Ghilini

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 3min03

Accessibilité : sous-titres français

Paroles de jeunes sur l'amour

Intervenant 1

-L'amour pour moi, c'est vague, c'est être bien avec la personne.

C'est se sentir en confiance, tout lui dire, partager les bons et les mauvais moments.

Intervenant 2

-Pour moi, être amoureux, c'est aimer regarder la personne qu'on a en face de soi, aimer être avec la personne qu'on a en face de soi.

Intervenant 3

-C'est être attaché à quelqu'un, en avoir besoin au quotidien.

Intervenant 4

-C'est aimer une personne très fort.

Intervenante 5

-C'est perdre la tête.

C'est s'oublier.

C'est presque pervers parce qu'on pense toujours à l'autre.

Intervenant 6

-On a tout le temps envie de voir la personne, de rester avec elle, on pense régulièrement à elle.

Intervenante 7

-C'est plus qu'un sentiment, qu'une sensation.

Je pense, ce n'est pas très beau comme mot, que c'est une obsession parce qu'on ne pense qu'à ça.

Intervenante 8

-J'étais amoureuse d'un chauffeur.

Je prenais tout le temps son bus, peu importe sa destination.

Je montais dans son bus, juste pour pouvoir le regarder.

Intervenant 1

-Tu ne te poses aucune question, c'est ce qui est bien, parce que tu ne calcules plus ce que tu fais.

Intervenante 8

-Il y a toujours un truc en nous qui nous dit que ça va se terminer.

Intervenante 5

-Tomber amoureux, c'est avoir des papillons dans le ventre, sourire.

Ça a un côté positif.

Intervenant 2

-Sortir avec quelqu'un, c'est quelque chose qui fait qu'il y a un vrai lien qui se crée.

Intervenant 3

-Est-ce que c'est la bonne ? C'est la question principale, pour moi.

Intervenante 7

-Je me pose des questions très cucul : "Est-ce qu'il m'aime ?

Je suis assez belle ?

Est-ce que ça va marcher ?

Est-ce qu'on a un futur ensemble ?" Ce genre de choses très débiles et très fleur bleue.

Intervenant 1

-Ça me recharge, ça fait tellement de bien.

Partager tout ce que tu veux avec une personne, c'est magique.

Intervenant 3

-J'ai eu des sentiments pour des gens mais sans être amoureux.

Intervenant 1

-Ce n'était pas la femme de ma vie, j'étais trop jeune à l'époque, mais j'ai déjà eu un très gros coup de cœur.

Intervenante 7

-Récemment, quand je prenais des cours de dessin, il y avait quelqu'un que j'admirais beaucoup, dans sa manière de dessiner, d'être, de parler.

Je me disais toujours que j'allais lui parler mais je n'ai jamais osé.

J'ai eu trop peur, en fait.

Intervenante 5

-J'ai fini par lui dire et lui aussi, il a fini par m'avouer qu'il était amoureux.

Quand on en est arrivés à vouloir être ensemble, il avait trouvé quelqu'un d'autre.

Intervenante 8

-Trop de déceptions au niveau amour, donc j'ai perdu la foi en l'amour.

Intervenant 2

-Après les vacances de la Toussaint, on était déjà bien proches.

Ensuite, on a décidé de se mettre ensemble et d'avoir une relation, tous les deux.

C'est quelqu'un à qui je sais que je peux faire confiance.

Si j'ai un problème, je peux l'appeler et ça me fera plaisir de lui parler parce que cette personne m'apporte beaucoup.

Réalisation : Jérôme Dubreuil , Carole Ghilini

Production : Universcience, Canopé-CNDP, MGEN, Inserm, Educagri

Année de production : 2014

Durée : 3min03

Accessibilité : sous-titres français