Capillotracté ? Publié le

De la goutte d'encre à l'irréversible

Des volutes d’une goutte d’encre se déploient voluptueusement dans un verre d’eau. Une observation rapide peut induire en erreur sur le devenir de ce processus de diffusion. Il mérite qu’on s’y arrête plus longtemps... Un épisode de la série « Capillotracté ? ». Pour en savoir plus sur Jacques Honvault.

Réalisation : Jacques Honvault

Production : Universcience, CAP Films

Année de production : 2012

Durée : 2min11

Accessibilité : sous-titres français

De la goutte d'encre à l'irréversible

Je voudrais vous parler de l’importance de l’observation dans une expérience scientifique. Imaginons que nous lâchions une goutte d’encre dans un verre d’eau. Autant faire l’expérience ! Je prends une cartouche de stylo-plume et ensuite il ne reste plus qu’à lâcher une seule goutte.

On pourrait croire que la goutte, bien que troublée en volute lors de sa chute, va progressivement se retrouver au fond du verre. Et si on voulait récupérer de l’eau pure après le passage d’une goutte d’encre, il suffirait de laisser décanter. Alors attendons.

Bon d’accord. On va accélérer. Mais on va recommencer depuis le début.

Si on se basait sur les premières secondes, on commettrait une erreur. Bien que plus dense, l’encre ne va pas traverser le liquide puis s’arrêter. La gravité ne suffira pas car un autre phénomène physique, beaucoup plus lent, va intervenir. Il s’agit de la diffusion qui va progressivement mélanger parfaitement les deux liquides. En fait la matière est constituée de plein de particules qui vibrent sans cesse d’un mouvement invisible à l’œil nu, mais qui est bien réel. Et de proche en proche, toutes les molécules s’intervertissent et cela d’une manière totalement irréversible, encore fallait-il prendre le temps pour s’en apercevoir.

Et alors ?

C’est comme si nous décidions de nos actions uniquement sur le court terme. Pourtant cela peut être une erreur de négliger leur impact sur une longue durée. Nous sommes dépendants d’une énergie fossile et nous l’épuiserons en quelques siècles. Nous créons des déchets nucléaires, et nous ne savons pas les faire disparaître. Mais comment avoir assez de lucidité pour nous prémunir d’une direction qui nous serait  irréversible ?

Et vous, qu’imaginez-vous ?

Réalisation : Jacques Honvault

Production : Universcience, CAP Films

Année de production : 2012

Durée : 2min11

Accessibilité : sous-titres français