Infiniment petit Publié le

Fragment d'olivine

Dans cette roche ramassée dans le désert minéral de l'Arizona, l'orientation des cristaux et leur fusion partielle témoignent des tensions énormes dans les profondeurs de la Terre...

Un épisode de la série « Infiniment petit ».

Réalisation : Jean-Marc Serelle

Production : Cité des sciences et de l'industrie, CNRS Images

Année de production : 2009

Durée : 1min49

Fragment d'olivine

L’Arizona…
Sa capitale, Phoenix, ses parcs naturels, ses canyons, ses réserves indiennes… Et son désert minéral, écrasé de soleil…
C’est là que le microscopiste qui aime tant son métier a décidé de passer ses vacances.
Et c’et évidemment là où il a retrouvé une équipe de scientifiques, et parmi eux, un jeune étudiant chercheur.
Le jeune homme avait capturé un cliché en haute résolution d’un fragment d’olivine,  
Afin de comprendre comment, au sein de cette roche, venue des profondeurs de la Terre, les cristaux s’orientaient localement entre deux grains de matière.
Une image difficile à interpréter.
Alors, le microscopiste lui a emprunté cette image. Il l’a retravaillée, recalculée. A développé une méthode supprimant les milliers de points formés par les colonnes d’atomes.
Et est enfin parvenu à mesurer les contraintes au sein du matériau, la façon dont une partie du minéral pouvait absorber l’autre sous l’effet de la pression.
Montrant ainsi comment la roche se serait formée dans le sous-sol terrestre,
Comment elle pourrait se comporter sous l’onde de choc d’un séisme.

De son séjour en Arizona, le microscopiste a ramené une image.
Sa photo de vacances, toute simple et très personnelle.

Orientation locale du réseau cristallin autour d’un sous-joint dans l’olivine naturelle – Microscopie électronique à haute résolution

Martin HYTCH – Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales - CEMES Toulouse (CNRS)

Réalisation : Jean-Marc Serelle

Production : Cité des sciences et de l'industrie, CNRS Images

Année de production : 2009

Durée : 1min49