2101, sciences et fiction Diffusé le

La catastrophe du supervolcan Toba / Pierre Thomas

Pierre Thomas, géologue à l'ENS-Lyon/UCBL, nous décrit ce qui est arrivé il y 60 000 ans, au début de l'Homo Sapiens. Il y a eu une éruption volcanique énorme en Indonésie dans le lac Toba. Il semblerait, d'après les généticiens, qu'il y ait eu une population beaucoup plus limitée autour de cette période. Y'a t-il une relation entre ces deux phénomènes? Une interview tirée du webdoc "2101, sciences & fiction".

Réalisation : Patrick Chiuzzi

Production : Universcience, Centre de recherche astrophysique de Lyon, C Productions Chromatiques

Année de production : 2016

Durée : 2min39

Accessibilité : sous-titres français

La catastrophe du supervolcan Toba / Pierre Thomas

"2101, sciences et fiction"

"La théorie de la catastrophe du supervolcan Toba"

Pierre Thomas, géologue, ENS-Lyon, Université Claude-Bernard Lyon I.
-Si on veut vraiment perturber, indépendamment des circuits commerciaux, mais de façon à ce qu'il n'y ait plus aucune récolte nulle part sur Terre, le seul exemple qui me vient à l'idée, c'est ce qui est arrivé peut-être il y a 60 000 ans.
Il y avait déjà des Homo sapiens.
C'était le début de l'Homo sapiens.
Ce sont deux histoires.
Une histoire connue depuis au moins un siècle, il y a un très grand lac ovale en Indonésie qui s'appelle Toba, qui montre qu'il y a eu une éruption volcanique énorme il y a 60 000 ans.
Datée de 60 000 ans, mettons plus ou moins 5 000 avec la précision des datations géologiques.
Des centaines et des centaines de kilomètres cubes de cendres ont été projetés en très peu de temps, une journée, une semaine, un mois mais guère plus, dans l'atmosphère.
Depuis qu'on fait de la génétique, on a étudié les différents Homo sapiens qui vivent dans les différents pays, donc les Asiatiques, les Africains, les Amérindiens, les Australiens, les Européens, etc.
Avec les histoires de pourcentages génétiques communs, ils se sont aperçus qu'Homo sapiens, on est actuellement sept, huit milliards, disons qu'à l'époque préhistorique, on était quelques centaines de millions, tout au plus et ça marchait très bien comme ça, et vers 60 000 ans, il semble qu'il y ait eu une restriction énorme et que la population était beaucoup plus limitée alors qu'avant 60 000 ans, il y en avait beaucoup.
Donc il semblerait, d'après les généticiens, que la population qui se chiffrait en millions d'individus avant 60 000 ans se soit réduite énormément vers 60 000 ans et ensuite, soit redevenue normale.
Des gens disent : "60 000 ans, c'est la plus grosse catastrophe volcanique, on va dire, du dernier million d'années sur Terre.
N'y aurait-il pas une relation ?
Ça peut être un hasard.
Les biologistes ont pu se tromper, les géologues aussi.
Car j'ai du mal à voir comment une population de chasseurs-cueilleurs qui vivaient, il n'y avait personne en Amérique à l'époque, en Afrique, en Europe, en Asie...
C'était des chasseurs-cueilleurs, ils chassaient...
Ait pu être perturbée par une variation climatique.
Il n'y avait pas de problème de récolte car ils n'en faisaient pas.
Donc il aurait fallu imaginer une extinction importante aussi dans le monde animal avec trois fois moins de gibier qu'avant.
Donc les écosystèmes de prairie et de forêt, naturels, auraient pris un coup.
Pas impossible.
C'est pour cela que des gens proposent que cette éruption ait pu...
Peut-être que l'humanité a failli périr.

2101, sciences et fiction

Conception et réalisation : Patrick Chiuzzi
Avec la voix de Johanna Rousset
Avec la participation de Pierre Thomas, laboratoire de Géologie de Lyon (ENS-Lyon / Université Claude Bernard Lyon I)
Images bande dessinée 2101 : Guillaume Chaudieu
Développeur : Thomas Goguelin
Image et son : Patrick Chiuzzi et Robin Chiuzzi
Enregistrement voix : Studio Ghümes
Musique : Ludovic Sagnier
Montage : Yann Brigant

Images additionnelles :
Shutterstock
iStock

Chromatiques
Producteur : Patrick Chiuzzi
Assistante réalisateur : Cécile Taillandier
Assistante de production : Élodie Henry

Universcience
Rédaction en chef : Isabelle Bousquet
Production : Isabelle Péricard
Responsable des programmes : Alain Labouze

Avec la participation d’Amcsti

Remerciements : Eloïse Bertrand, Alice Chiuzzi, Agate Chiuzzi, Delphine Boju, Romain Mascagni, Mathieu Gayon

Avec le soutien d’Investissements d’Avenir et la participation du Centre National de la Cinématographie et de l’image animée

© C Productions Chromatiques / Universcience / Centre de recherche astrophysique de Lyon / 2016

Réalisation : Patrick Chiuzzi

Production : Universcience, Centre de recherche astrophysique de Lyon, C Productions Chromatiques

Année de production : 2016

Durée : 2min39

Accessibilité : sous-titres français