Les anciens récifs coralliens

AU TABLEAU !

 François Michel 

En histoire géologique il y a des paysages, et un type de roche assez particulier, en général assez peu connu du grand public, qui est celui des anciens récifs coralliens. Eh oui ! Il y a eu, et en particulier sur la France, il y a de cela assez longtemps, il y a environ 150 millions d'années, eh bien une grande période pendant laquelle se sont développés des récifs coralliens. Récifs coralliens que l'on retrouve aujourd'hui dans nos paysages. C'est ce qu'on va tenter d'expliquer comme ça, en quelques mots, très simplement.

Alors pour commencer, eh bien je vous propose, sur une petite carte de France, de localiser un certain nombre de ces récifs, de façon très schématique.

Donc une carte de France toute simple, hexagonale. Où est-ce qu'on trouve de beaux récifs coralliens datant de cette époque ? Eh bien, il y en a des très célèbres juste au sud de la Rochelle, ici à la pointe du Chay. Je vais dessiner le récif corallien de cette façon, comme on dessine en géologie le calcaire puisque ce sont des massifs calcaires. Il y a des récifs coralliens, eh bien, ici, tout près des plages du débarquement, donc en Normandie. Il y a des récifs coralliens aussi dans le Jura, par exemple, il y en a quelques uns dans les Alpes, bien évidemment. On va pas faire la liste complète, mais il y en a un surtout un que je voudrais évoquer, je l'ai gardé pour la fin, c'est ici en Bourgogne, donc au sud d'Auxerre, à une trentaine de kilomètres au sud d'Auxerre. Ce sont les fameux (peut-être pas fameux pour tout le monde, mais tout du moins pour les grimpeurs, parce que c'est une école d'escalade qui est très connue, avec une falaise qui est très belle et qui fait plus d'une cinquantaine de  mètres de hauteur), ce sont les rochers du Saussois.

Comment, comme ça, en différents points de France et d'Europe, parce qu'on retrouve la même chose en Bavière et dans d'autres secteurs des Alpes que les Alpes françaises, eh bien, on peut trouver à une époque, (il y a donc environ 150 millions d'années), eh bien des récifs coralliens ? Ça nous emmène à réinventer comme ceci l'environnement de l'époque.

Bien. Alors il y a 150 millions d'années, nous sommes au Jurassique, une époque dont le nom est très, très connu, donc dans l'ère qu'on appelle l'ère secondaire ou mésozoïque dans les termes modernes. Et à ce moment-là, (on va garder la carte pour l'instant) eh bien, sauf quelques secteurs comme ça a été le cas pendant pratiquement toute l'ère secondaire, quelques secteurs du Massif armoricain et du Massif central et d'autres secteurs plus au sud, j'allais dire, eh bien la France est sous la mer. Mais il y a pas que la France qui est sous la mer, à cette époque-là de toute façon l'Amérique du Nord est collée avec l'Europe, le – tout ça, grosso modo, est envahi par des eaux. Des eaux qui sont peu profondes sur l'Europe du nord et qui sont beaucoup plus profondes ici, là où naîtront plus tard les Alpes, puisqu'ici on est dans l'océan, alors qu'ici on est dans une mer peu profonde.

Comment revenir ici sur ces rochers du Saussois et imaginer maintenant sur un profil,... ? Donc je vais effacer la carte mais on la garde en mémoire : mer peu profonde, ici, imaginez aussi que là, ce qui passe ici ce n'est pas le 45e parallèle mais nous sommes au niveau des tropiques, donc dans cette mer peu profonde et chaude, que l'on compare généralement aujourd'hui aux Bahamas par exemple,  eh bien, se sont développés des récifs coralliens.

Alors pour se faire et pour y réfléchir, c'est peut-être plus pratique de passer en coupe et de regarder un peu comment naissent ces récifs. Alors des grandes îles, plus ou moins marquées, on va mettre un niveau marin comme ceci. Ces îles dépassent sans doute assez peu, une mer peu profonde, des petits îlots, des petits archipels et puis – et puis ici on s'en va vers des grandes profondeurs au sud-est de l'Europe, mais ça, ça ne nous intéresse plus directement. Eh bien ici, si je – j'agrandis ce schéma vous êtes ici donc à 30 km au sud d'Auxerre, les rochers du Saussois. Eh bien sous ce niveau marin, que voici, aux alentours des hauts-fonds ou des îlots que voici, vont se développer, je vais, pour la simplification les schématiser en rouge ici, se développer, ben, des barrières de corail. Des barrières de corail qui vont pousser de cette façon, qui grandissent. Et qui grandissent pas de façon éternelle, qui viennent juste comme ceci à fleur d'eau, comme on le sait aujourd'hui, que se développe les coraux. Et bien sûr, en fonction des fluctuations de la mer, si le niveau de la mer monte un peu, ou si le niveau des îles s'affaisse légèrement, eh bien au fur et à mesure de cette montée, le récif corallien va pousser, de cette façon, voilà. Puis, il peut être en partie exondé, et ainsi de suite, vont se former comme ceci, ça et là, au milieu d'autres dépôts qui eux sont des dépôts calcaires, j'allais dire plus traditionnels, avec des zoolithes calcaires, avec des boues calcaires, eh bien vont se former au milieu des couches calcaires de cette époque, le Jurassique, des massifs coralliens importants.

Dernier détail dans cette histoire, c'est que ces massifs coralliens ou ces récifs coralliens que voici, sont de façon naturelle, puisqu'ils sont construits (ça c'est quelque chose que est important à dire) par des animaux de leur vivant, ce sont des carapaces animales, des squelettes d'animaux qui s'imbriquent les uns dans les autres. Les fils et les filles, entre guillemets, poussant sur leurs parents et se construisant comme ça le massif, eh bien vont être plus durs que le calcaire environnant, si bien qu'aujourd'hui, ils ont tendance à former dans les paysages, eh bien des reliefs et des falaises comme ce paysage du Saussois, au bord de l'Yonne et au bord de la route, avec ces rochers et les grimpeurs qui en profitent et qui, pour la plupart, ne savent pas qu'ils grimpent à chaque prise, eh bien sur du corail fossile daté de 150 millions d'années. Une histoire que l'on retrouve aujourd'hui dans nos paysages et en particulier dans ces rochers du Saussois, en arrière des rochers, dans une carrière où on peut voir, j'allais dire, tronçonné par l'activité des carriers de jadis, eh bien le corail en place avec toutes ses branches, toutes ses ramifications absolument parfaites, toute... l'animal, puisqu'il s'agit d'un animal, donc, pratiquement entier, et tous les squelettes, donc, qui constituent la roche.

Réalisation : Roland Cros

Production : Universcience

Année de production : 2010

Durée : 7min33

Accessibilité : sous-titres français