Bizarre ? Bizarre ! Diffusé le

Araignées, mes amours !

Christine Rollard aime fréquenter le monde soyeux des araignées. Ardente avocate de ces arthropodes peu appréciés, elle lutte sans relâche contre les préjugés bizarres de ses contemporains.

Avec Christine Rollard, enseignante-chercheuse, aranéologue au Muséum national d'histoire naturelle de Paris.

Un épisode de la série "Bizarre ? Bizarre !"

Réalisation : Caroline Ando, Barbara Vignaux

Production : Le blob, l'extra-média (Universcience)

Année de production : 2019

Durée : 2min44

Accessibilité : sous-titres français

Araignées, mes amours !

Je suis Christine Rollard et je me suis spécialisée en tant que docteur

en sciences biologiques sur les araignées, donc je suis aranéologue.

La bizarrerie souvent c'est d'imputer aux araignées des maux

dont elles ne sont absolument pas responsables.

Par exemple, on se réveille avec des boutons le matin,

on dit "c'est forcément une araignée qui m'a piqué".

Il y a beaucoup d'autres animaux dans la maison et dans les habitations

qui peuvent provoquer des réactions au niveau cutané :

des petits acariens, des puces, des punaises, des moustiques, des moucherons,

des frottements sur le drap, etc.

Les araignées ne sont absolument pas responsables des réactions dans 99,9% des cas.

Je n'exagère pas !

C'est une méconnaissance complète d'avoir ces idées

qui sont bien ancrées dans la tête des gens, c'est bizarre !

Il y a environ 48 000 espèces décrites dans le monde à l'heure actuelle.

Sur ces plus de 48 000 espèces, il y en a très peu qui sont

potentiellement dangereuses pour l'homme.

Aucune, contrairement à ce qui est raconté en général dans les médias,

n'est mortelle pour l'homme.

Grosso modo, sur les araignées, le nombre de morts chaque année

dans le monde entier, c'est autour de 10 à 15.

C'est à peu près équivalent à ce que l'on peut trouver aussi comme chiffres pour les requins.

Donc on est dans les mêmes proportions : 10 à 15 cas de morts chaque année

dues en général à des infections, voire des surinfections à l'endroit de la morsure,

mais pas du tout à l'action directe du venin.

Est-ce que LA mygale c'est dangereux ?

Quelle mygale ?  ll y a 2900 espèces de mygales,

la plus petite mesure 1 mm et la plus grande effectivement jusqu'à 13 cm de taille de corps.

Les mygales ne sont pas dangereuses pour l'homme dans leur ensemble.

Il y a une espèce que l'on cite en Australie qui peut

effectivement est très réactive à des dérangements et avoir tendance à mordre

facilement quand on la dérange. La morsure est douloureuse

et peut provoquer des petites réactions chez nous mammifères.

Mais là-bas, en Australie, il y a le sérum qui a été fabriqué depuis les années 1980

et les gens vont à la pharmacie et à l'hôpital le plus proche, il n'y a pas de souci.

Il n'y a eu pas de morts depuis 1980 avec celle qui peut être potentiellement

la plus dangereuse des mygales au monde.

Réalisation : Caroline Ando, Barbara Vignaux

Production : Le blob, l'extra-média (Universcience)

Année de production : 2019

Durée : 2min44

Accessibilité : sous-titres français