Sur les traces de… Diffusé le

Charles Robert Darwin | L'évolution de l'espèce

En 1859, le célèbre naturaliste anglais Charles Darwin publie « De l'origine des espèces ». Dix ans après, il s'attèle à l'évolution de l'espèce humaine et démontre scientifiquement sa filiation avec les grands singes : 95% de gènes en commun qui firent scandale.

Un épisode de la série "Sur les traces de..." 

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min01

Accessibilité : sous-titres français

Charles Robert Darwin | L'évolution de l'espèce

Dans son ouvrage de 1859, "De l'origine des espèces", Darwin avait volontairement évité d'appliquer sa théorie de l'évolution à l'espèce humaine. Dix ans plus tard, il s'y attelle dans son deuxième ouvrage majeur : "La filiation de l'homme et la sélection liée au sexe". Hommes et singes : une filiation scientifiquement prouvée. Il suffit de comparer leurs patrimoines génétiques. Ils sont plus que proches. L'homme partage 95% de ses gènes avec le chimpanzé. Une intuition qui a valu à Darwin de célèbres caricatures et la colère des milieux religieux. Savez vous que le plus jeune ancêtre commun à l'homme et au chimpanzé vivait en Afrique, il y a cinq à six millions d'années ? La généalogie de l'homme moderne est buissonnante. De nombreuses branches sesont éteintes mais l'une d'elles a donné, il y a plus de cent cinquante mille ans, en Afrique de l'est, Homo sapiens. Homo sapiens : l'homme moderne, dont le plus proche parent est le chimpanzé, n'est donc pas issu d'une lignée ininterrompue d'espèces dérivant de nos cousins les grands singes. Cette parenté, cette histoire évolutive commune, éclaire non seulement notre passé mais aussi notre avenir. Notre proximité avec les singes se traduit, par exemple, par des transferts de parasites, tels que l'agent de la malaria, ou d'ecto-parasites, tels que certains poux. Notre évolution biologique s'est aussi accompagnée d'une évolution culturelle, comme le montrent la diversification du langage et l'expansion de l'agriculture. Alors que faut-il en retenir ? La théorie de l'évolution biologique a permis d'établir la filiation homme-singe et l'histoire de l'espèce humaine sans occulter ni opposer ces particularités biologiques et culturelles. Comment cette évolution se poursuit-elle ? Ces recherches resteront fascinantes si elles se prémunissent de courants pseudo-scientifiques ou idéologiques.

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min01

Accessibilité : sous-titres français