Le ciel se dessine Diffusé le

Jupiter derrière les nuages...

« Nom de Zeus, voilà une planète dont l’observation est gratifiante. Jupiter est non seulement une grosse planète, mais elle est changeante. On ne sait jamais à quoi s’attendre en la regardant. »

Un épisode de la série « Le ciel se dessine » où un astronome amateur pour qui le ciel est devenu familier, tant il l’explore, le scrute, le contemple… et le dessine, nous raconte son « bestiaire » de l’Univers.

Réalisation : Yseult Berger

Production : Le blob, l'extra-média (Universcience)

Année de production : 2018

Durée : 3min23

Jupiter derrière les nuages...

Jupiter :

Nom de Zeus, voilà une planète dont l’observation est gratifiante.

Jupiter est non seulement une grosse planète, mais elle est changeante. On ne sait jamais à quoi s’attendre en la regardant. Son atmosphère épaisse et tourmentée se répartit en bandes nuageuses. Ces bandes, plus ou moins sombres, plus ou moins contrastées se modifient en permanence. Durant le siècle dernier, des bandes sont apparues, ont changé de couleur, ont disparues. Un grand anticyclone, la tâche rouge a vu son diamètre diminuer de moitié en moins d’un siècle. En quelques décennies d’observation, j’ai vu cette tache rouge passer de l’orange vif au gris perle, puis au rose saumon, sur un fond beige et ivoire.

Jupiter est la plus grosse planète du système solaire située bien au-delà de Mars et des astéroïdes, à près de 800 millions de km. Son diamètre vaut plus de 10 fois celui de la Terre, et elle tourne sur elle-même en moins de 10 heures.

Tournant très vite sur elle-même la planète pose un vrai défi au dessinateur.  Si l’on veut garder les proportions justes entre les différentes structures, il faut dessiner très vite, un dessin doit être terminé en moins d’un quart d’heure. En plus de ce dynamisme, Jupiter, est entouré de satellites qui passent devant la planète, s’occultent derrière elle, et dont l’ombre se projette sur les nuages, nous donnant à voir de lointaines éclipses de Soleil. Jupiter est la cible préférée des astrophiles, parce qu’il y a toujours quelque chose à découvrir sur cette planète de nuages aux teintes pastel.

Réalisation : Yseult Berger

Production : Le blob, l'extra-média (Universcience)

Année de production : 2018

Durée : 3min23