Actu de science Diffusé le

Les poulpes rêvent-ils ?

Le poulpe possède le système nerveux le plus centralisé de tous les invertébrés ainsi qu’une capacité d’apprentissage unique. Mais à l’instar des êtres humains pourrait-il aussi rêver ? C’est la question que se posent des chercheurs brésiliens après avoir constaté que les poulpes possèdent deux états de sommeil dont un proche du sommeil paradoxal, celui où apparaissent les rêves…

Réalisation : Véronique Marsollier , Caroline Ando

Production : Universcience

Année de production : 2021

Durée : 2min28

Accessibilité : sous-titres français

Les poulpes rêvent-ils ?

Le poulpe possède le système nerveux le plus centralisé de tous les invertébrés ainsi qu’une capacité d’apprentissage unique. Mais à l’instar des êtres humains pourrait-il aussi rêver ? 

Les scientifiques pensaient jusqu’à peu que seuls les mammifères et les oiseaux, et certains reptiles avaient deux grandes phases de sommeil : une période où le cerveau est au repos, et une période paradoxale, où le cerveau est actif et où apparaissent les rêves. Un état de sommeil paradoxal a également été signalé chez la seiche. Alors pourquoi pas chez le poulpe, un proche parent ? 

C’est ce qu’ont voulu vérifier des biologistes brésiliens, spécialistes du cerveau.

Ces céphalopodes à huit bras changent de couleur lorsqu’ils dorment. Grâce à des expériences de stimulations, les chercheurs ont pu déterminer que ces changements de couleur correspondent à deux états de sommeil alternés :

  • un sommeil dit « tranquille » : les animaux sont immobiles et calmes, avec une peau pâle et des pupilles contractées ; 
  • et un sommeil dit « actif » : la couleur et la texture de leur peau se modifient de manière dynamique. Ils bougent également les yeux tout en contractant leurs ventouses et leur corps…

Cette phase active s’étend de quelques secondes à une minute, et survient principalement après un long « sommeil tranquille » d’environ 6 minutes : un cycle qui se répète tous les 30 à 40 minutes, après une phase de réveil. Une alternance finalement assez proche de celle des vertébrés, pourtant très éloignés dans l’histoire de l’évolution.

Une question presque incongrue se pose alors aux chercheurs : les poulpes rêvent-ils ? Impossible de l’affirmer, mais le sommeil actif de la pieuvre suggère un état analogue au sommeil paradoxal des êtres humains. 

Mais si les poulpes rêvent, à quoi rêvent-ils ? Les chercheurs estiment que cela pourrait ressembler à de courtes séquences visuelles, un peu à la manière des GIFs qui inondent les réseaux sociaux…

Dans de futures études, ceux-ci aimeraient enregistrer les données neuronales des poulpes pour mieux comprendre ce qui se passe lorsqu’ils dorment. Ils sont également curieux de connaître le rôle du sommeil dans le métabolisme, la pensée et l’apprentissage de ces animaux hors normes.

Réalisation : Véronique Marsollier , Caroline Ando

Production : Universcience

Année de production : 2021

Durée : 2min28

Accessibilité : sous-titres français