Astronome gastronome Diffusé le

Mars au Marsala

Mars est dans la mire des Terriens depuis longtemps. Après la quête des petits hommes verts, aujourd’hui c’est son eau que l’on recherche. Pourquoi nous fascine-t-elle tant ? Des explications claires et digestes, accompagnées de quelques gaufrettes et myrtilles.

Un épisode de la série « Astronome gastronome »

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2022

Durée : 3min46

Accessibilité : sous-titres français

Mars au Marsala

Mars, mais oui ! LA planète où vivent les petits hommes verts et donc, forcément, les petites femmes vertes, même si on n’en parle jamais… Mars, LA planète où les traces d’eau asséchées nous ont longtemps persuadés qu’il y avait peut-être de la vie ! Si bien que les premières sondes qui se sont posées sur le sol de Mars devaient analyser comment respiraient les Martiens. Comme les plantes ? Ou comme les humains ? Finalement, après des dizaines de missions sur et autour de Mars, aucun Martien n’est au rendez-vous. Aucune bactérie, même fossilisée. Et ces petites boules sombres, repérées à sa surface et baptisées « Myrtilles de Mars », en espérant qu’elles seraient organiques, ne sont que des billes minérales, composées d’oxyde de fer… Si les similitudes entre Mars et la Terre nous fascinent autant, c’est qu’au début de son évolution, Mars a pu ressembler à la Terre. Certains espèrent trouver des traces de vie très anciennes qui nous raconteraient ce qu’aurait pu être la vie primitive sur Terre... Si Mars est dix fois moins massive que la Terre, c’est parce que là où elle se trouvait dans le système solaire, il n’y avait pas de quoi grossir suffisamment. Son noyau est tout petit. Mars n’a pas de bouclier magnétique comme celui qui protège la Terre ; son atmosphère a été soufflée par le vent solaire, et son eau avec ! Alors on cherche dans des terrains très anciens, qui ont gardé la mémoire des temps où l’eau aurait pu résister. Car sur Mars, qui a été stoppée dans son évolution, on peut lire les traces de son histoire et remonter le temps jusqu’à son origine…

Réalisation : Genevieve Anhoury

Production : Lardux films, Tell me films, Universcience, en partenariat avec le CEA

Année de production : 2022

Durée : 3min46

Accessibilité : sous-titres français