Découvrez les 1724 actus du blob
image légendée

Couverture du rapport remis à la Mildeca

L’e-Santé pourrait améliorer le repérage, la prévention, le diagnostic et la prise en charge des addictions, estime le Fonds Action Addictions dans un rapport remis le 13 mai 2019 à la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives). 

L’enjeu n’est pas mince, puisque 13 millions de Français fument, 5 millions boivent de l’alcool et 700 000 consomment du cannabis tous les jours. À 17 ans, la moitié des adolescents reconnaît avoir beaucoup bu (binge drinking) au moins une fois au cours du mois précédent. Or en France, moins de 20 % des personnes souffrant d’une addiction bénéficient d’un traitement. 

Pour les auteurs du rapport, les outils numériques permettraient de mieux accompagner les patients grâce à l’engagement des associations, des patients-experts, des psychologues, mais aussi grâce au rééquilibrage des ressources sanitaires sur l’ensemble du territoire. Ils concluent donc « qu’un plan pour le déploiement (…) des solutions de e-santé peut désormais être considéré comme indispensable dans le cadre de la lutte contre les drogues et les conduites addictives » : réseaux communautaires et sociaux, télé-consultations, aide téléphonique, applications mobiles, objets connectés « compagnons »... Avec, comme vecteur privilégié, le smartphone.