image légendée

Vue d'artiste du satellite MMX explorant les deux satellites de Mars © Nasa

Fort de son expérience de navigation rapprochée avec les sondes Hayabusa, le Japon, après avoir exploré deux astéroïdes, envisage d’aller étudier les satellites de Mars. Le projet, baptisé « Martian Moon Exploration », vient d’être discuté entre responsables spatiaux japonais et européens lors du salon du Bourget.

Il est prévu de lancer une sonde en 2024 à destination de Mars pour l’étude de ses deux satellites Phobos et Deimos. Après avoir obtenu une cartographie géologique complète des deux satellites, un choix sera fait entre les deux petits corps, et l’un d’eux sera particulièrement scruté. Il est prévu de prélever un échantillon de roche, et de déposer à la surface du satellite un micro rover de fabrication allemande, inspiré de celui qui fut largué par Hayabusa 2 sur l’astéroïde Ryugu. Le CNES français est associé à cette opération.

On ne sait toujours pas si les satellites de Mars sont des astéroïdes capturés par la planète, ou s’il s’agit de débris d’impacts martiens projetés en orbite et agglomérés entre eux. Cette mission devrait apporter la réponse à la question, si le prélèvement d’échantillons et le retour sur Terre se passent bien. Réponse en 2029…