3 minutes d’Univers Publié le

Quel destin pour la voie lactée ?

Dans quelques milliards d’années, la Voie lactée et la grande nébuleuse d’Andromède se mêleront dans une longue parade amoureuse... Explications sur cette fusion annoncée quoique lointaine.

En s’inspirant du contenu scientifique et des thèmes du Beau livre de l’Univers écrit par Jacques Paul et Jean-Luc Robert (éditions Dunod), la série 3 minutes d’Univers l’illustre de manière imagée et humoristique.

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min32

Accessibilité : sous-titres français

Quel destin pour la voie lactée ?

« 3 minutes d’Univers » Episode 10 

QUEL DESTIN POUR LA VOIE LACTEE ? 

Dans quelques milliards d’années, je vous l’accorde ce n’est pas demain, la Voie lactée, notre galaxie à nous, et la Grande Nébuleuse d’Andromède dit M31 pour les initiés, entameront un processus de fusion pour former en définitive une nouvelle grande galaxie elliptique. Comme un ballon de rugby, en quelque sorte. Et je vous assure que cela ne sera pas sans conséquences pour notre planète. Mais gardons le suspens... 
Pour l’heure, les deux galaxies se rapprochent tranquillement à la vitesse de 430 000 km/h tout de même. Bien qu’assez proches l’une de l’autre, enfin à l’échelle de l’univers bien entendu, 2,6 millions d’années lumière les séparent. Pour comparaison, si vous deviez parcourir la même distance en Airbus A 380, il vous faudrait au bas mot 35 milliards de siècles. Prévoyez des provisions !! 

UN PEU D’HISTOIRE 
La Voie lactée est née un peu après les débuts de l’Univers. Il y a, à la louche, treize milliards d’années. Elle est visible à l’œil nu depuis la terre, ce qui en a facilité l’observation dès l’Antiquité. Mais il faudra attendre 1610 pour que Galilée grâce à sa lunette découvre que la Voie lactée est un nuage très dense composé d’étoiles. Vers 1750, le philosophe Kant, et les scientifiques Wright et Lambert parviennent tous les trois à la même conclusion : (Nous avons la même conclusion !) 
Notre galaxie forme un nuage aplati, parsemé d’étoiles parmi lesquelles se trouve notre système solaire. Toutefois, on continue à penser que la Voie lactée et l’Univers ne font qu’un. Andromède quant à elle, est considérée jusqu’au début du 20è siècle, comme une nébuleuse au sein de la Voie lactée. Une nébuleuse, c'est-à-dire une sorte de grand nuage entre les étoiles composé de gaz et de poussière interstellaire. Il faudra attendre les observations d’Hubble (là, on parle de l’astronome, pas du télescope 
spatial) pour comprendre qu’Andromède est une vraie galaxie ! 

EXPLICATIONS 
La Voie lactée et Andromède sont les deux galaxies majeures parmi une quarantaine que compterait le groupe local galactique auquel elles appartiennent. Et nous aussi par la même occasion.
Leur rencontre dans 2,5 milliards d’années sera une fusion progressive, bien qu’on puisse dire qu’Andromède, plus massive, avalera la Voie lactée. Mais avant le festin, quand les deux galaxies seront suffisamment proches, elles commenceront à tourner l’une autour de l’autre puis elles s'échangeront leurs gaz et leurs étoiles passeront généralement les unes à côté des autres. Les véritables collisions seront rares. 
Pour finir, dans sept milliards d’années, les deux galaxies dans une lente parade amoureuse, se mêleront pour ne plus former qu'une seule et même énorme galaxie. 
Le gigantesque système qui résultera de cette fusion sera pauvre en gaz, avec, pour conséquence une formation stellaire ralentie et peuplée de vieilles étoiles aux orbites chaotiques.
Notre Soleil, lui, sera peut-être projeté dans une autre région de la nouvelle galaxie. Notre Terre pouvant alors sortir de son orbite. Même si elle n’est pas détruite, la vie n’y sera plus possible. Encore une bonne raison pour ne pas trop s’attarder sur notre bonne vieille planète. 

 

Réalisation : Jean-Michel Gerber

Production : Wag Productions, France 3 Bretagne, FranceTV education, CNRS Images, AGM Factory, Laboratoire APC, Universcience

Année de production : 2016

Durée : 3min32

Accessibilité : sous-titres français