La boîte noire Publié le

Minibus robotique

Embouteillage, pollution, bruit... en ville, il y a trop de voitures. Une solution proposée par l'Inria serait de mettre en place de petites navettes automatisées fonctionnant en réseaux. Grâce à des capteurs, ces véhicules sans chauffeur peuvent s'arrêter si des obstacles se présentent... et se déplacer là où ils sont nécessaires !

Un épisode de la série "La boîte noire".

Réalisation : Jean-Pierre Courbatze

Production : Universcience, Inserm, CNRS Images, Inria, Le Miroir

Année de production : 2014

Durée : 2min13

Accessibilité : sous-titres français

Minibus robotique

Embouteillages, pollution… En ville, il y a… trop de voitures. Prochainement, très prochainement, il va falloir changer ça. Pas le choix !
Mais on ne peut pas installer le métro ou le tramway partout…

Et le bus parfois…

Ce n’est pas ça.
Et quand arrive enfin un bus totalement vide…
… On sent bien que le système n’est pas toujours adapté.

Des chercheurs essaient d’inventer une autre solution pour la ville.

Ils ont créé de petites navettes automatisées.

Le but est d’avoir de petits réseaux locaux de véhicules électriques, sans chauffeur.

Les réseaux seraient gérés automatiquement, en déplaçant les navettes vers les endroits qui en manquent.

En fait,  ces véhicules sont des robots.

Et voici la façon dont ils voient leur environnement, grâce à un laser.

Il doivent détecter les obstacles, la signalisation, les autres véhicules, et bien sûr… les piétons.
Mais Le véhicule doit s’arrêter uniquement quand c’est nécessaire, de façon à s’intégrer dans la circulation. Pas si simple pour un robot…  

C’est peut-être une solution pour nos villes saturées. Un maillage de transports électriques, complémentaires les uns des autres, faciles d’accès, souples… et… pratiques. Très pratiques.

Réalisation : Jean-Pierre Courbatze

Production : Universcience, Inserm, CNRS Images, Inria, Le Miroir

Année de production : 2014

Durée : 2min13

Accessibilité : sous-titres français