Actu de science Diffusé le

Tourisme spatial : quand les milliardaires s'envoient en l'air !

Qui de Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, patron d’Amazon et fondateur de la société spatiale "Blue Origin", ou du milliardaire britannique Richard Branson et de sa société "Virgin Galactic", parviendra le premier à envoyer des touristes dans l'espace ? Dans cette course indécente et ultra médiatique, Blue Origin vient de marquer un point en réussissant le 10e essai de son lanceur New Shepard le 23 janvier 2019 dans le désert du Texas...  

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min43

Accessibilité : sous-titres français

Tourisme spatial : quand les milliardaires s'envoient en l'air !

Tourisme spatial : pour bientôt ?

Quand Elon Musk ambitionne de rejoindre la Lune ou Mars avec des fusées au look parfois rétrofuturiste, d’autres milliardaires envisagent l’espace proche comme un nouvel Eldorado touristique. C’est le cas de Jeff Bezos, l’homme le plus riche au monde, patron d’Amazon et fondateur de la société spatiale « Blue Origin ». Le 23 janvier 2019, son lanceur « New Shepard » a ainsi réalisé un 10e essai dans le désert du Texas. Haut de 18 m, et surmonté d’une capsule pouvant abriter jusqu’à 6 touristes, cet engin est conçu pour effectuer un vol d’environ 11 minutes jusqu’à une altitude de 100 km. Ainsi catapultés, les astronautes amateurs pourront profiter de 3 minutes d’apesanteur avant de revenir sur Terre, freinés par des parachutes.Autonome, le premier étage est capable de revenir tout seul sur son lieu de départ. Pour ce nouvel essai, la capsule n’abritait que des dispositifs scientifiques. Mais selon Blue Origin, des vols-tests habités auront lieu avant la fin de l’année.Jeff Bezos n’est pas le seul à vouloir envoyer des touristes dans l’espace. Avec sa société Virgin Galactic, le milliardaire britannique Richard Branson compte bien y parvenir le premier. Le 13 décembre 2018, son vaisseau SpaceShipTwo a ainsi pu effectuer un vol test à une altitude de 82 kilomètres. Chez les deux concurrents, le calendrier a pris plusieurs années de retard. Et il faudra attendre encore au moins un an ou deux avant d’espérer embarquer à bord de l’un de leurs vaisseaux. Reste le prix du billet, estimé, dans les deux cas, à plus de 200 000 euros ! Le « tourisme spatial pour tous » demeurera pour longtemps un rêve inaccessible…

Crédits

  • SpaceX
  • Blue Origin
  • Virgin Galactic

Réalisation : Olivier Boulanger

Production : Universcience

Année de production : 2019

Durée : 1min43

Accessibilité : sous-titres français