Épigénétique, du jeu dans les gènes Diffusé le

Comment l'Homme vieillit

Quel âge avons-nous ? L'âge de nos artères ? L'âge de nos cellules plutôt. Mais puisqu'elles se multiplient à l'identique, comment font-elles pour vieillir ? L'épigénétique participe-t-elle à ce phénomène ? Peut-elle le stopper, voire nous aider à rajeunir ?

Un épisode de la série "Epigénétique, du jeu dans les gènes".

Réalisation : Noak Carrau

Production : L'Heure Bleue Production - Universcience - Institut Curie - Les productions de l'oeil sauvage

Année de production : 2015

Durée : 5min54

Accessibilité : sous-titres français

Comment l'Homme vieillit

Episode 5
Comment l’Homme vieillit

Commentaires en voix-off en jaune

00’00    Générique 3D    Dans la cellule, au cœur du noyau, le chromosome est constitué d’un long fil d’ADN.
Ce fil supporte les quelques dizaines de milliers de gènes qui composent la carte d’identité de notre espèce.
Mais la vie nécessite un choix parmi ces gènes, une lecture épigénétique sélective qui accompagne chacune de nos cellules, de la première, le zygote, jusqu’à notre mort.
00’31    Plastiline
    Quel âge avons-nous ? L'âge de nos artères ? L'âge de nos cellules plutôt. Mais puisqu'elles se multiplient à l'identique, comment font-elles pour vieillir ? L'épigénétique participe-t-elle à ce phénomène ? Peut-elle le stopper, voire nous aider à rajeunir ?
00’52    Titre    Comment l'homme vieillit
00’59    Intro extérieur
Jean-Marc Lemaître    Si nous vieillissons, si nos organes vieillissent, si nos tissus vieillissent, c'est que nos cellules vieillissent et tout l'enjeu c'est de comprendre pourquoi nos cellules vieillissent.
01’18        Nous perdons notre capacité à régénérer nos tissus, nous avons dans tous nos tissus des cellules qu'on appelle cellules souche.
01’17    

    Petit à petit, ces cellules souches diminuent en nombre, et elles perdent leur capacité à se différencier, et typiquement – on voit très bien ça dans la peau puisque la peau s'affine, avec l'âge – mais un autre événement apparaît c'est, ce sont les cellules sénescentes qui s'accumulent avec l'âge. Elles ont tendance à secréter tout un ensemble de facteurs qui vont désorganiser notre tissu et influence sur l’ensemble de l’environnement. Probablement l'apparition des rides par exemple est due aussi à la présence de ces cellules sénescentes. Mais de comprendre comment nos cellules vieillissent, c'est bien sûr un enjeu majeur si l'on veut essayer de ralentir ce phénomène, mais aussi peut-être même de le reverser.
02’02    Transition
    Voilà qui fait rêver. Allons voir comment garder nos cellules en forme et même rajeunir nos grands-pères !
02’08    Intro laboratoire
Lemaitre

    Alors voici mon laboratoire, c'est ici qu'on étudie les mécanismes du vieillissement. Chacun a sa spécificité :
-Camille re-programme des cellules pour les rajeunir,
-Fanny regarde des mécanismes fins associés à la senescence,
-vous avez, Anissa qui euh cartographie les modifications épigénétiques associées à la sénescence et au vieillissement,
-et enfin Nina qui elle euh étudie le stress qui est associé à la sénescence et au vieillissement.
02’44    Commentaire
    L'équipe de Jean-Marc Lemaître compare les états épigénétiques de cellules jeunes et de cellules âgées. On observe des altérations dans les noyaux des cellules prélevées chez des personnes âgées, par exemple la répression de certains gènes cause un état inflammatoire durable.
On voit ici la répartition des marques épigénétiques en vert fluo. Celle-ci est homogène et faible dans un tissu jeune et, au contraire, irrégulière et forte dans un tissu âgé. On visualise ainsi la répartition des gènes réprimés lors de la vieillesse.
03’12    Camille laboratoire
    Depuis 2006, on sait comment reprogrammer des cellules, c'est-à-dire, à partir d'un échantillon de peau prélevé sur un individu, obtenir des cellules équivalentes à des cellules souche embryonnaires.
03’25
03’29

03’46

03’54
    
Schéma

    Donc pour cela on force les cellules à produire 4 protéines bien connues et identifiées, en injectant un virus dans les cellules, celui-ci s'intègre dans le génome cellulaire, et la cellule en lisant son génome va produire le virus et se re-programmer. Au laboratoire en 2011, on a montré qu'en ajoutant deux protéines en plus des 4 déjà connues, on pouvait reprogrammer des cellules d'un patient âgé voire d'un centenaire.
On va tout d'abord les forcer à se re-différencier, vers un type cellulaire donné, donc ça peut être pour former des cellules de peau ou des cellules de cœur, et ensuite on pourra les utiliser comme cellules médicament dans le cadre d'une thérapie.
04’10

04’21

    Lemaître conclusion
Schéma

    Aujourd’hui, on sait qu’on peut prélever une cellule d’un patient, la reprogrammer, la rajeunir au passage, et le premier essai clinique au monde est réalisé à ce jour au Japon, sur une pathologie qui est la dégénérescence maculaire liée à l’âge, où la rétine est altérée, et où l’objectif, c’est d’aller, à partir des cellules du patient, regreffer des cellules re-programmées, re-différenciées en précurseur de la rétine pour essayer de compenser la pathologie.
04’42    Lemaître / schéma    La deuxième stratégie envisagée, c'est de le faire directement chez l'animal et d'utiliser par exemple un cochon pour héberger cet organe en construction pour pouvoir le re-greffer.
04’53        Alors tout l'enjeu de la médecine régénératrice c'est justement à partir des stratégies qu'utilise la thérapie cellulaire ou des organes reconstruits à partir de ces cellules re-programmées,
05’04        de pouvoir suppléer à la fonction des tissus défaillants qu'on observe avec l'âge et faire que nous puissions tous vieillir en bonne santé et vivre le plus longtemps possible.
05’15    Commentaire / conclusion
Illustr. labo fin
    Tout au long de notre vie, nos cellules se renouvellent mais après des centaines de générations, elles finissent par se dégrader. Aujourd'hui, les chercheurs tentent d'effacer leurs marques de vieillesse.

Réalisation : Noak Carrau

Production : L'Heure Bleue Production - Universcience - Institut Curie - Les productions de l'oeil sauvage

Année de production : 2015

Durée : 5min54

Accessibilité : sous-titres français