Sur les traces de… Diffusé le

Antoine Parmentier | La pomme de terre

En 1771, Antoine Parmentier, alors apothicaire aux armées, gagne un concours lancé par l'académie de Besançon pour trouver un nouveau végétal destiné à remplacer les aliments de base en période de disette...

Un épisode de la série "Sur les traces de...". 

A lire : "Pomme de terre : la reine des Andes", une enquête de la rédaction de Science Actualités.

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français

Antoine Parmentier | La pomme de terre

En 1771, Antoine Parmentier, alors apothicaire aux armées, répond à un concours lancé par l'académie de Besançon. Ce concours devra permettre de trouver un nouveau végétal à utiliser en période de disette pour remplacer les aliments communément mangés. Le mémoire de Parmentier, qui suggère de fabriquer du pain à base de pommes de terre, remporte le prix. La pomme de terre, déjà citée par Olivier de Serres, père de l'agronomie française, est connue et consommée dans plusieurs pays européens, mais pas en France, où elle sert à nourrir le bétail. Parmentier connait lui-même les effets bénéfiques de ce légume qu'il avait mangé en bouillie lorsqu'il était en captivité pendant la guerre de sept ans. Pour faire accepter son idée que la pomme de terre est consommable par l'Homme il se bat pendant plusieurs années contre les préjugés et les hostilités . malgré l'appui de la faculté de médecine de Paris. Il réalise des essais et pratique le lobbying auprès des personnalités jusqu'au roi ! En août 1786, Parmentier offre un bouquet de fleurs de pommes de terre à Louis XVI. Quand le roi glisse une fleur à sa boutonnière, on peut dire que Parmentier vient de faire un joli coup de pub car après le souverain, c'est la cour toute entière qui l'adopte comme emblème. Les réticences à l'égard de la pomme de terre comme aliment sont enfin levées. Pour mener à bien ses expérimentations, il reçoit du roi une parcelle à Neuilly. Il fait garder cette parcelle par des militaires le jour et leur dit de se retirer volontairement le soir. Par curiosité, les riverains volent alors des pieds pendant la nuit pour les consommer ensuite comme à la table du roi. L'objectif est atteint. En 1795, la Commune ordonne même de planter des pommes de terre pour lutter contre la famine qui sévit à Paris. Alors que faut-il en retenir ? Ce légume devenu si courant dans nos assiettes, élément incontournable de nombreuses recettes régionales, a eu bien du mal à s'imposer. La mission initiale de Parmentier est parfaitement remplie. Mais son rôle de vulgarisateur de la pomme de terre ne doit pas faire oublier ses autres travaux sur la nutrition humaine.

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 2min23

Accessibilité : sous-titres français