Actu de science Diffusé le

DART : mission-suicide réussie

Dans la nuit du 26 au 27 septembre 2022, la sonde Dart est venue percuter l’astéroïde Dimorphos. L’objectif de cette mission-suicide menée par la Nasa ? Savoir si un tel impact permet de dévier un astéroïde de sa trajectoire.

À voir aussi : DART, une mission de défense planétaire

Retrouvez la conférence Missions DART et Hera : dévier un astéroïde ! du vendredi 14 octobre 2022 à la Cité des sciences et de l'industrie.

Réalisation : Anaïs Poncet

Production : Universcience

Année de production : 2022

Durée : 1min40

Accessibilité : sous-titres français

DART : mission-suicide réussie

LIVE :« 5, 4, 3, 2, 1… »

LIVE : « Oh my gosh » + applaudissement

VOIX OFF

Mardi 27 septembre, à 01h14, heure française, la sonde Dart est venue percuter l’astéroïde Dimorphos à plus de 20 000 km/heure. L’objectif ? Dévier cet astéroïde de son orbite autour de Didymos. La collision a eu lieu à 11 millions de km de la Terre, et a pu être suivie grâce à Draco, une caméra embarquée dans la sonde, qui retransmettait une image par seconde.

Les dernières images envoyées ont permis de connaître la forme de Dimorphos, inconnue jusque-là, et ont révélé une surface rocailleuse. Si l’on est sûr que Dimorphos a bien été touché, il faudra encore quelques semaines pour s’assurer que l’impact a bien entraîné sa déviation, le temps que d’autres images, prises notamment par LICIA cube et les téléscopes spatiaux Hubble et James Webb, nous parviennent.

L’autre grande interrogation des scientifiques est de connaître la surface et la composition de l’astéroïde pour modéliser au mieux ce qu’il s’est passé lors de l’impact. C’est le satellite Hera qui s’en chargera, en rejoignant Dimorphos en 2026. Toutes ces données doivent nous permettre de préparer le bon engin spatial pour parer à une éventuelle menace de caillou tueur de planète Terre.

Réalisation : Anaïs Poncet

Production : Universcience

Année de production : 2022

Durée : 1min40

Accessibilité : sous-titres français