Abécédaire de la biodiversité Publié le

K comme koala

Trop bien adapté à son écosystème, le koala disparaît avec le déclin des forêts d’eucalyptus. Protéger cet animal passe donc par la préservation de ces forêts. Un épisode de la série « Abécédaire de la biodiversité ».

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min35

Accessibilité : sous-titres français

K comme koala

Les feuilles d’eucalyptus, indigestes pour le commun des espèces, le koala s’en satisfait, mieux, il en dépend. Parmi elles, dans les forêts australiennes, le koala est dans son monde. À ce point qu’en dehors de ce territoire limité, qui suffit à la lenteur de ses mouvements, tout autre espace lui est étranger... et lui serait parfaitement invivable. En d’autres termes, le koala est une espèce endémique.

Mais le monde extérieur, où jamais il ne se risque,  s’avance vers lui : des routes, des villes, des incendies et des exploitations de bois, empiètent sur l’espace vital de l’animal. Pire, l’augmentation du dioxyde de carbone, rejeté dans l’air, réduirait l’apport nutritif de l’eucalyptus…

Trop bien adapté à son milieu singulier, le koala décline avec lui. Les six dernières années, sa population s’est réduite de moitié, faisant du koala une espèce quasi menacée.

L’adaptation des espèces endémiques à un environnement très spécifique fait reposer leur survie sur la protection de leur habitat.

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min35

Accessibilité : sous-titres français