Abécédaire de la biodiversité Publié le

T comme taïga

Animaux et végétaux cohabitent, entrent en compétition, se nourrissent les uns des autres. Ils participent tous à un ordre précaire à la fois perméable et dynamique... Un épisode de la série « Abécédaire de la biodiversité ».

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min30

Accessibilité : sous-titres français

T comme taïga

Dans un écosystème chaque élément remplit sa fonction, telle l’horlogerie d’un mouvement qui semble perpétuel.

Animaux et végétaux de la Taïga entrent en relation sous des rapports divers, de cohabitation, de compétition ou de prédation. Les conifères plantent leurs racines dans les sols peu pentus, où l’eau forme lacs et marécages, propices aux insectes, dont se nourrissent quelques oiseaux idoines. Herbivores et carnivores, suffisamment robustes pour survivre à l’hiver boréal, parachèvent cet équilibre apparemment idéal.

Mais ce système qui semble autonome est en fait perméable et dynamique. La nature s’y maintient dans une série de déséquilibres constamment compensés. Et cet ordre précaire se nourrit de l’énergie du Soleil, encore abondante, mais néanmoins limitée.

Conclusion
Un écosystème ne se limite pas à une zone géographique mais comprend l’ensemble des interactions entre un climat, un environnement physique et les espèces animales et végétales.
 

Réalisation : Jean-Christophe Ribot

Production : Universcience, curiosphere.tv/France télévisions, Mosaique films

Année de production : 2010

Durée : 1min30

Accessibilité : sous-titres français