Bactéries volantes

Péninsule RALLIER DU BATY, ILE DE KERGUELEN, 22 novembre 2008

2 tentes, des vivres et le matériel. L’hélico nous a déposés dans cet endroit isolé pour y passer 4 jours à la dure. Un froid polaire, un vent violent, des tempêtes de neige... Mais le paradoxe, c’est que nous avons les pieds au chaud ! Le terrain est volcanique, truffé de sources chaudes et c’est pour elles que nous sommes là. Ce n’est pas le barbecue que mes collègues installent, mais un cône métallique sur lequel la vapeur va se condenser. L’eau recueillie sera analysée en labo. Nous y cherchons des bactéries et leurs virus qui vivent entre 80 et 100°C. Certaines sont déjà connues, mais d’autres pas, d’où l’intérêt de dresser un état des lieux de ces communautés de microorganismes, cachés dans les profondeurs de la terre. D’accord, c’est passionnant, le paysage est grandiose, mais quand même tout cela peut mal tourner : la météo risque d’empêcher l’hélico de nous récupérer, ce qui signifie 10 à 12h de marche et l’abandon des échantillons. Tout à recommencer. Dure la vie de chercheur !

Réalisation : Françoise Augier

Production : Universcience, Ipev, CNRS Images

Année de production : 2012

Durée : 1min30

Accessibilité : sous-titres français