Sur les traces de… Diffusé le

Ronald Pulliam | L'union fait la force chez les animaux

Surveiller les alentours ou se nourrir, tel est le dilemme de l'oie solitaire. Les travaux de l'écologue Ronald Pulliam démontrent que la vie en groupe comporte bien des avantages face aux prédateurs.

Un épisode de "Sur les traces de...".

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 1min55

Accessibilité : sous-titres français

Ronald Pulliam | L'union fait la force chez les animaux

L'union fait la force. 1. Le chercheur américain Ronald Pulliam fut l’un des premiers à s’intéresser aux avantages qu’offre la vie en groupe pour se protèger des prédateurs. Et oui ! Beaucoup d'organismes sont régulièrement exposés à la prédation ! Et ils doivent être très vigilants, car leur sécurité dépends de leur capacité à repérer un prédateur en approche… pour ne pas être dévoré ! Ronald Pulliam a démontré qu’à ce jeu, l'union fait la force. 2. Le problème de la vigilance est qu'elle est souvent incompatible avec les activités essentielles auxquelles doit s'astreindre un animal. 3. Prenons le cas d'un oiseau se nourrissant au sol. Une oie qui pâture par exemple. Lorsque l'animal a la tête penchée au milieu des herbes, son champ visuel se réduit considérablement … et dangereusement. Seule solution pour éviter d'être surprise par un prédateur, relever assez fréquemment la tête pour surveiller l'environnement et conserver ainsi une certaine distance de sécurité. L'animal fait donc face à un dilemme : passer l'essentiel de son temps à se nourrir, au risque de se faire surprendre, ou passer la majeure partie de son temps à surveiller et ne pas se nourrir…? 4. A partir d’un modèle mathématique, Robert Pulliam a prédit qu'au sein d'un groupe chaque individu devrait pouvoir bénéficier de la vigilance de ses congénères. Il diminue donc son propre niveau de vigilance tout en maintenant intact ses chances de déjouer l'attaque d'un prédateur. 5. Et cette diminution est censée aller croissante avec la taille du groupe. 6. Alors ? Que faut-il en retenir ? La vie en groupe présente des inconvénients et des avantages, et la protection vis-à-vis des prédateurs n'est pas le moindre. Ici comme ailleurs, l'union fait la force.

Réalisation : Mathieu Perdoncin

Production : Universcience, Educagri éditions, Dimson, France Télévisions

Année de production : 2012

Durée : 1min55

Accessibilité : sous-titres français